Publié dans Economie

Christine Lagarde confirmée à la tête du FMI, il n’est pas beau ce monde ?

Réuni d’urgence hier à Washington, le conseil d’administration du FMI lui a apporté un net soutien, exprimant sa «pleine confiance» dans sa capacité à assurer ses fonctions.

Christine Lagarde reste directrice générale du Fonds monétaire international (FMI). Le conseil d’administration de l’institution monétaire en a décidé ainsi après avoir été informé du verdict embarrassant dont l’ancienne ministre fait l’objet. Le FMI a en effet pour mission de donner des leçons de gouvernance à ses 147 pays membres. Or la Cour de justice de la République établit que Christine Lagarde, il y a huit ans, s’est rendue coupable d’une négligeance qui a coûté 404 millions d’euros aux contribuables français.

La suite, si ça vous chante, sur le site du Figaro

Publicités