Publié dans Musique

Gros plan sur le château d’Hérouville

Au début des années 1970, le compositeur Michel Magne accueillait dans son château-studio d’enregistrement le gratin de la pop mondiale : Elton John, David Bowie, Pink Floyd… Vingt-neuf ans après son suicide, le domaine va renaître pour devenir un espace culturel, artistique et musical.

Trois studios d’enregistrement vont être réhabilités, deux studios destinés à la production musicale. Le dernier, SUP-HD-AUDIO, ouvrira ses portes pour un centre de formation audio international pour adultes, pourvu d’une cabine de post-production cinéma. Les trois studios seront interconnectés, et pourront être câblés à l’église d’Hérouville.

Le toujours élégant Michel Magne et son ami de toujours, Gérard Delassus, grand spécialiste de l’électronique et de l’acoustique. Patrick Ullmann

Le journaliste passionné Franck Ernould  présente ici le château, une série d’émissions radiophoniques est disponible par en ballado-diffusion…

Vue d’ensemble du château. Les bâtiments principaux au fond ; le parc avec piscine et tennis sur la droite, sous les arbres ; et au premier plan les dépendances. Higelin a souvent enregistré en extérieur dans cette cour. Il a aussi habité le bâtiment de droite, la fameuse « bergerie » où le couple Magne s’était installé en 1973 parce qu’il trouvait la vie dans l’enceinte même du château trop agitée. DR

Source

Publicités