Publié dans Football, Non classé

« Faillite », « Imposture »: les Diables flingués par les médias étrangers

L’Équipe pointe surtout la prestation « atroce » de Kevin De Bruyne. « Le 3-5-2 de la Nazionale, avec des milieux excentrés écartement au « maximum le jeu, a perturbé une Belgique empruntée et victime, notamment, de l’atroce match de De Bruyne. »

Pour France Football, c’est surtout le secteur offensif des Diables qui a « fait faillite ». « Devant une Italie qui a gagné la bataille tactique, le Belge n’a jamais été en mesure de changer le cours du match. Alors bien sûr, il n’a pas été le seul à chavirer, loin de là. C’est tout le secteur offensif des hommes de Wilmots qui a fait faillite ».

Dans un style plus particulier et attendu, Rafael van der Vaart s’est fait plaisir sur NOS (chaîne hollandaise). « Les Belges ont fait dans leur pantalon. De Bruyne? Il avait l’air effrayé! Je pense qu’il a souffert de la pression alors qu’il est censé être le meilleur joueur de la terre. »

Sur RMC, Jérôme Rothen (ex-PSG et Monaco) n’a pas hésité à parler d’une « imposture ».

« Quand tu as trois défenseurs centraux, comment peux-tu commencer le match avec Lukaku et Fellaini qui va jouer très haut? Car à l’arrivée, ce n’était pas 3 milieux de terrain avec 1 sentinelle et 2 plus haut, c’était 2 milieux défensifs Witsel et Nainggolan qui ont d’ailleurs été les plus dangereux, et Fellaini aligné comme un 2ème attaquant. Avec une telle disposition, les Italiens se sont régalés. A la mi-temps, Wilmots peut s’adapter mais non, il ne change rien. C’est une imposture. »

D’après Marca, « la Belgique a reçu une leçon d’humilité inespérée pour beaucoup d’observateurs. » Pour El Mundo Deportivo, « la Belgique a joué au football, de manière verticale et avec talent mais cela n’a pas été suffisant pour prendre le dessus sur la capacité à souffrir et l’esprit de compétition de l’Italie. »

3fourches.jpg

Concernant toute l’équipe de la Corneille (actuellement sur les dents), tout est encore possible pour les diables rouges si l’esprit d’équipe l’emporte sur les individualités…

Publicités