Publié dans Non classé, Société

Thérèse Clerc, féministe, nous a quitté…

Féministe poing levé, à 88 ans, Thérèse Clerc est partie paisiblement au bout d’un beau parcours d’engagement, d’insoumission et de gaieté subversive. Quelques jours avant sa mort survenue le mardi 16 février, Anaëlle Verzaux l’avait revue chez elle à Montreuil avec quelques amis. Voici en hommage cet ultime entretien, une superbe incitation à la lutte, c’est-à-dire à la vie.

Voilà elle est partie. Mais elle nous laisse tellement.

Je l’ai rencontrée années 1970 à l’occasion d’une réunion de féministes (pas les MLF où je n’ai jamais été, plutôt il me semble dans le cadre du PSU sans doute, mais j’ai oublié, mais me souviens de la salle).

Ce qui me reste imprégnée pour toujours c’est ce qu’elle dit ce jour-là : qu’elle avait couché avec des curés. Mais oui. Quel choc. Elle le dit simplement, sans gloriole, juste pour informer qu’ils avaient une vie sexuelle comme d’autres.

Elle dit aussi qu’elle avait eu 4 enfants, qu’elle était divorcée (à l’époque c’était encore « mal vu » mais oui c’était encore comme ça ; et moi qui l’étais et en avait été rejetée par toute ma famille … imaginez).

Je la recroisais de temps à autre. Habitant à Montreuil elle organisa années 1980 des rencontres-discussions autour d’un repas. Nous y étions une dizaine.

Elle avait surtout le goût de la vie. Ce qui comporte le goût des autres. La joie. L’activité, toujours à entreprendre.

C’est ainsi qu’elle fit le projet des Babayagas. C’est le mot russe qui désignent les vieilles sorcières Baba Yaga, la baba en russe étant la grand-mère (femme du peuple sur wikipedia mais je ne suis pas d’accord), yaga le serpent…(?) le tout formant la sorcière.

je voulais vous passer un MP3 et un MP4 cela apparait impossible ici, je suis donc contrainte de vous proposer des liens Déçu

https://vimeo.com/59149702 pour des photos d’elle, montrant le corps d’une vieille femme tel qu’il est. Et c’est bien de les voir, car les corps des vieux sont cachés, comme honteux ou laids dans cette société où n’existerait que la jeunesse alors que les vieux sont en plus grands nombre en France… et ça va pas s’arranger. Ces photos ont été prises par Elisabeth Schneider, et on peut voir les photos de Thérèse par là

Pour le MP3 contenant les paroles de Thérèse comment faire ? DéçuCriantBouche cousueencore des lienshttp://la-bas.org/spip.php?page=player&id_document=36081

Tout vient de et est fait par Là-Bas si j’y suis… : Les derniers jours de Thérèse Clerc où vous aurez plus : un long entretien de 45 mn avec Thérèse où elle parle de 1968 entre autre, de son divorce, du MLAC (avortement clandestin avant que la loi de Simone Veil passe), des avortements fait par le corps médical officiel dans la douleur exprès pour punir les femmes… etc.

therese-clerc

Féministe poing levé, à 88 ans, Thérèse Clerc est partie paisiblement au bout d’un beau parcours d’engagement, d’insoumission et de gaieté subversive. Quelques jours avant sa mort survenue le mardi 16 février, Anaëlle Verzaux l’avait revue chez elle à Montreuil avec quelques amis. Voici en hommage cet ultime entretien, une superbe incitation à la lutte, c’est-à-dire à la vie.

Source

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s