Publié dans Non classé, Société

Demain, Paris-New York en voiture

Demain, Paris-New York en voiture

Les Russes veulent construire une autoroute permettant de relier l’Europe et l’Amérique. Un projet démentiel, initié par un proche de Poutine et qui vise à faire de la Russie le centre du monde !

Ce sera la plus longue route du monde en continu. Ce Trans-Eurasian Belt Development (TEPR) n’est pas un plan utopique mais une initiative exposée par Vladimir Iakounine, président du système ferroviaire russe et ami proche de Vladimir Poutine. Un projet gigantesque tant les obstacles s’annoncent immenses, notamment dans les régions de Sibérie orientale. L’autre chantier sera le passage sur le détroit de Béring, 88 kilomètres, pour relier deux continents avec un pont ou un tunnel sous-marin. Parallèlement à cette superautoroute, et probablement une ligne de chemin de fer à grande vitesse, le plan de développement prévoit la construction de pipelines et, au-delà, la création de villes nouvelles.

Vladimir Iakounine président des chemins de fer russes: « Un projet plus que jamais vital »

« Grâce à cette route, la Russie deviendra un centre pour la conception et le développement de très hautes technologies. Ce réseau de transport global lui donnera une position centrale, estime Iakounine.

Capture d’écran 2015-12-07 à 01.44.16

C’est un projet inter-Etats et intercivilisations. L’ensemble est appelé à devenir une “zone du futur”. » Cette aventure va bien sûr coûter très cher. « Plusieurs centaines de milliards, mais les retombées économiques seront si immenses qu’elles couvriront largement l’investissement », conclut Vladimir Iakounine. On a vu avec Sotchi que quand Poutine veut, il obtient.

Voici comment va se bâtir ce projet démesuré

Source

Publicités