Publié dans Non classé

Betty et Barney Hill

https://lh4.googleusercontent.com/-E5B_436hd2M/UNR3kCI_G4I/AAAAAAAAJN4/OQ4e4KQ2rK0/s354/barney_and_betty_hill.jpg

Betty et Barney Hill sont un couple d’Américains qui prétendit avoir été enlevé par des extraterrestres en 1961. Il s’agit du premier cas où des personnes affirment avoir été enlevées par des extraterrestres et où des extraterrestres de petite taille et de couleur grise, les « Gris », sont mentionnés.

Les événements tels qu’ils ont été rapportés par les témoins

Le 19 septembre 1961, après une semaine de vacances au Canada, ils roulent sur la route no 3 en direction du sud pour rentrer chez eux, à Portsmouth (New Hampshire). Peu de temps après avoir dépassé la ville de Lancaster, vers 22 h 00, Barney aperçoit dans le ciel une lumière qui se déplace d’une manière erratique. Il signale cette lumière à Betty qui ne comprend pas non plus de quoi il peut s’agir. Profitant d’une pause, Barney sort du véhicule et observe l’étrange lumière avec ses jumelles. Il aperçoit alors un objet discoïdal avec deux courtes ailes terminées par deux lumières rouges. Il discerne même ce qu’il pense être des hublots. Pris de panique et constatant que l’objet semble se rapprocher d’eux, le couple remonte dans la voiture et redémarre en trombe. Un étrange son, décrit par Barney comme un « bip-bip », envahit alors l’habitacle de la voiture. Le même son se répète une deuxième fois et les Hill découvrent qu’ils viennent de parcourir plus de 55 km sans qu’ils en gardent le moindre souvenir. De plus, leurs deux montres sont arrêtées.

Lorsqu’ils arrivent à leur domicile, ils comprennent qu’ils ont deux heures de retard sur leur horaire et aucun souvenir pouvant correspondre à cette période de leur trajet. De plus, Barney découvre de nombreuses griffures sur le cuir de ses chaussures, comme si on l’avait traîné sur le sol, et ressent une vive douleur dans le dos. Enfin, il découvre qu’en plusieurs endroits la peinture de la carrosserie de leur voiture a disparu, laissant le métal à nu.

À partir du 30 septembre, Betty commence à faire de nombreux cauchemars où elle se voit poursuivie par « des visages difformes avec des grands yeux de chats ». Elle développe également différents symptômes dépressifs : mélancolie, perte d’appétit et angoisse. Au printemps 1962, après plusieurs traitements sans résultat, leur médecin de famille les oriente vers un psychiatre de l’académie d’Exeter qui finira par diagnostiquer un stress post-traumatique sur Barney et Betty. Ce psychiatre les orientera vers le docteur Benjamin Simon, psychiatre spécialisé en hypnothérapie, afin qu’il tente un traitement régressif destiné à ramener à un niveau conscient les souvenirs du traumatisme. Le 14 décembre 1963, Betty et Barney commencent des séances d’hypnose supervisées par le docteur Benjamin Simon, qui s’étaleront sur plus de sept mois et durant lesquelles le médecin enregistra plus de quarante heures de bandes audio.

Lors de ces séances, Betty et Barney, qui furent toujours interrogés séparément, racontèrent qu’après l’observation de l’OVNI, Barney tenta d’échapper à ce dernier et s’engagea dans un chemin forestier où leur véhicule finit par caler. L’OVNI atterrit à une soixantaine de mètres de la voiture et une dizaine de créatures de petite taille en descendirent et se dirigèrent vers le couple. Les créatures firent monter le couple dans l’OVNI, séparèrent Betty et Barney et leur firent subir ce que les Hill prirent pour une sorte d’examen médical. Betty prétendit avoir réussi à communiquer avec l’une des créatures qui lui présenta ce qui ressemblait à une carte stellaire et lui demanda si elle était capable de situer la Terre sur cette carte. Comme elle répondit par la négative, la créature lui rétorqua que cela ne servait alors à rien qu’elle lui montre d’où elle venait. La créature raccompagna Betty hors de l’OVNI, où elle retrouva Barney déjà installé dans la voiture et lui promit qu’elle allait tout oublier de cette expérience.

Betty et Barney réalisèrent de nombreux dessins de l’OVNI, des créatures et des différentes cartes et symboles qu’ils purent apercevoir lors de cette expérience. En 1969, une astronome amateur du nom de Marjorie Fish affirma qu’elle avait réussi à trouver une concordance entre les dessins de la carte stellaire réalisés par Betty Hill et un modèle tri-dimensionnel des constellations connues, et conclut que la carte que Betty prétendait avoir vue représentait le système de ζ Reticuli.

Source

Publicités