Publié dans Guerre

Les musiciens d’Eagles of Death Metal racontent l’horreur du concert au Bataclan

Une journaliste du Point s’est rendue aux abords du Bataclan dans la nuit de vendredi à samedi. Elle a pu y rencontrer les membres du groupe Eagles of Death Metal attablés autour de quelques bières dans un café du boulevard Voltaire. : “Dave Catching, le guitariste au crâne rasé et à la longue barbe blanche, Matt McJunkins, le bassiste en chemise, et plusieurs autres dont un costaud aux phalanges tatouées“.  Un post Facebook rassurant a ensuite été publié dans la nuit sur la page du groupe.

Quelques minutes après la tuerie, les musiciens ne parvenaient toujours pas à réaliser l’horreur du scénario de la soirée et n’arrivaient pas à déterminer le nombre d’assaillants (trois ou plus ?), jeunes et sans cagoule, qui ont pénétré dans l’établissement.

“Les membres du groupe ont compris très vite ce qui leur arrivait, même si, comme d’autres, ils ont cru pendant une fraction de seconde à des pétards. Ensuite, ils disent avoir attendu 2 h 30 avant d’être secourus.”

Selon l’article, les musiciens n’ont pas tout compris quand les terroristes sont rentrés dans le Bataclan mais sont persuadés d’avoir entendu qu’ils parlaient d’un “groupe américain” alors qu’ils entamaient le morceau Kiss The Devil. Après avoir cru entendre des pétards, les musiciens ont rapidement compris l’horreur de la situation.

“On est passés par un Velux”

Une fan du groupe raconte plus en détails les différentes étapes de son évacuation :

” Le concert avait commencé depuis une demi-heure, c’était tellement joyeux. On était à droite de la fosse, on a suivi un vigile. On a vu des corps tomber des balcons… On est montés à l’étage. Et là, on a compris qu’il n’y avait pas d’issue de secours, qu’on était faits comme des rats. On est passés par un Velux, sur le toit, on était une quarantaine. Il y avait un blessé à l’épaule, il saignait énormément, il avait aussi une éraflure au ventre, on a dit qu’il fallait l’évacuer très vite. Entre les premières rafales et l’évacuation, qui s’est faite en même temps que l’assaut, on a attendu deux bonnes heures. Et maintenant, on voudrait rentrer chez nous.”

Comme la majeure partie des survivants, les membres du groupe ont d’abord été évacués en bus avant de pouvoir regagner leur hôtel. Ils ont tenu à rassurer leurs fans sur leur page Facebook dans la nuit.

Ce matin, le groupe était attendu à l’aéroport afin de regagner la Californie.

Source

Publicités