Publié dans Société

Savez-vous parler le parisien ?

Véritable manuel de survie à l’intention du provincial à Paris ou simple exutoire pour les deux auteurs qui ne se privent pas pour se moquer des Parisiens, “Je parle le parisien” est surtout un petit bouquin sans prétention bourré d’autodérision.

On vous a déjà dit d’un appart moche qu’il était “fonctionnel” ? Vous avez un pote qui se dit “foodista” mais vous n’avez aucune idée de ce que ça veut dire ? Votre voisin d’open-space préfère faire du “co-lunching” qu’aller simplement manger avec des collègue ? Ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas perdu, vous êtes juste à Paris.

Et comme il s’agit d’un milieu hostile où le provincial peut très vite se transformer en bête ignorante qu’on appelle – jamais par devant – un plouc (surtout par ceux qui mettent rarement les pieds de l’autre côté du périph), Jean-Laurent Cassely et Camille Saféris vous ont concocté un manuel de survie aux petits oignons (salade et tomates en option), intitulé Je parle le parisien (Parigramme).

Pour tout savoir, un petit tour de périf’ et première sortie sur les inrocks… ils vont tout vous dire…

Publicités