Publié dans Tribune

« L’école du MYTHO d’argent »: Lettre ouverte à Akhénaton

Bonjour Philippe

Tout d’abord, permets moi de m’adresser à toi de façon amicale, un peu comme si nous étions amis depuis longtemps. Oh oui, je sais que nous ne le sommes pas. Ceci est regrettable car si nous l’avions été, en tant qu’ami, j’aurais fait tout ce qui aurait alors été en mon pouvoir pour t’empêcher de faire cette incommensurable connerie, à savoir associer ton image à celle de Coca-cola.

Avant de t’expliquer les raisons de mon profond dégoût quant à l’idée de cette collaboration, laisse moi me présenter.

Greg-Ilan, 33ans, belsuncien de naissance et pour toujours. Mon dictionnaire intégré ne reconnaît point ce néologisme marseillais, mais toi, tu sais ce que cela signifie.

Philippe, tu es à mes yeux l’une des plus grandes plumes du rap français (m’en veux pas mais y’a avec toi OXMO avec « l’amour est mort », Casey, Rockin’ Squat d’ASSASSIN (précision faite), KERY et LA RUMEUR). Tu as accompagné mes premiers émois musicaux avec «Le feu» (le CD 4 titres avec les piments dessus !), tu as aiguisé mes premières indignations politiques avec « J’aurais pu croire » (une pure décharge électrique et émotionnelle la première fois!), tu as même participé à me faire aimer la lecture avec le livret de l’école du micro d’argent (tout usé qu’il était, je me rappelle, tellement que je le lisais tout en écoutant les chansons de l’album).

Je me souviens encore du jour où ma mère m’a offert « L’école du micro d’argent ». Je courais dans les rayons de la Fnac du Centre Bourse, ne pouvant contenir ma joie et mon émotion. De plus, j’étais devenu le héros du collège car je pouvais copier des cassettes pour tout le monde sur mon poste chinois acheté au marché Soleil, c’était fabuleux (ne me tiens pas rigueur de ce crime passé, tu connais suffisamment le quartier pour savoir que 150 francs dans un CD, c’était pour nous tous du luxe donc…)

J’arrête là les flatteries et les souvenirs, on pourrait croire que je suis payé à les écrire. Ce que je veux te faire comprendre avec cette introduction, c’est que c’est réellement quelqu’un qui t’admire et qui te respecte qui te parle au travers de cet écran (je n’avais pas ton adresse).

Enfin, qui te respectait. L’utilisation de l’imparfait est en fait plus judicieuse. Car ce respect a été victime d’une collision frontale avec ma conscience et a disparu en mer le 23/04/2015 vers 10h00. On ne retrouvera certainement jamais ses restes tant les vagues de mon esprit furent déchaînées et leurs embruns acides.

Une collision disais-je donc avec une simple brève parue dans Le Point.

AKH COCA COLA

À la lecture du titre, comme durant les secondes qui suivent un choc, je fus sonné.

« Non, mais c’est pas possible, c’est une erreur. Ils ont du le confondre avec Booba, avec Kaaris ou je ne sais quel autre nuisible ultralibéral du rap français ».

Je me mis alors à lire l’article et réalisais que le titre n’était en rien mensonger. Pourtant avec Le Point, parfois… C’était donc la triste vérité. La dure vérité.

Que toi, Akhenaton, Sentenza, Chill, fondateur du groupe I AM, TOI, mon idole, tu choisisses sciemment d’associer ton image de rappeur engagé à cette compagnie criminelle qu’est COCA-COLA !

Toi qui a écris « La fin de leur monde »,TOI, tu vas chanter pour une publicité de Coca-cola qui va se nommer « Choisis le bonheur » (Oui oui c’est le titre de la campagne selon Le Point!)

Passé le choc (je ne surjoue pas Philippe, j’ai vraiment pris une claque !), je me suis rappelé cette photo avec Jack Lang prise quelques jours auparavant. Je me suis rappelé m’être dit que tu t’étais fait flasher par un téléphone en deux secondes et demie et que tu n’avais pas réalisé qui tu avais alors à tes côtés. Le doute profite toujours à l’accusé et t’accabler pour cela aurait été malhonnête, même si ton sourire sur la photo ne présageait rien de bon. Je me suis rappelé aussi à quel point je trouvais que Malek (alias Freeman ex-membre d’I AM) ingrat avec toi tant tu avais fait pour le groupe et pour lui finalement. Je me rappelle m’être interrogé lorsque Sheryo a sorti son morceau « Reste underground » dans lequel tu en prends clairement pour ton grade mais me suis dit que la jalousie pouvait nous toucher tous finalement, l’envie étant un sentiment humain des plus naturel.

Je me suis remémoré chacun de ces doutes, chacun de ces pardons mais là, la coupe est pleine. Je te reprends mon respect.

Sais-tu au moins pourquoi je dis ça Philippe ? Le sais-tu?

Coca-cola est une compagnie criminelle, oui oui tu m’as bien lu, CRIMINELLE. Tu veux des preuves je suppose. En voici quelques-unes piochées dans les actualités de ces dernières années :

  1. Toi qui te réclame tout d’abord de l’antisionisme (entre autre dans le morceau « j’aurais pu croire »,) je t’informe que ton nouveau et riche mécène est un des plus grands promoteurs du sionisme à travers le monde. Quelques exemples concrets et vérifiables :

    * Coca-Cola sponsorise (GOLD SPONSORISE même) depuis de nombreuses années la chambre américano-israélienne du commerce et ses « EAGLE STAR AWARD » (ça ne s’invente pas !). Cette chambre du commerce n’est rien d’autre qu’une passerelle pour faire du business entre les USA et Israël, deux pays dont tu adores la politique internationale à n’en pas douter … Voici quelques preuves de mes allégations (Lien 1// Lien 2)

    * Coca-Cola a organisé une grande réception en 2009 pour… (roulement de tambour!!) Binyamin Ben-Eliezer. Son nom te dit rien ? Ce monsieur est accusé dans son pays d’avoir fait assassiné 300 palestiniens (ou égyptiens selon les versions) durant la guerre de 1967. Il est également poursuivi pour crimes de guerre pour d’autres faits en Espagne. Donc en 2007, il est accusé de crimes de guerre et en 2009, réception géante chez COCA-COLA avec le PDG, rien de moins (Lien 3// Lien 4 // Lien 5 //)

    * Coca-cola subventionne la propagande israélienne comme par exemple avec cette rencontre/conférence (Lien 6)

    2. Coca-Cola est soupçonné d’avoir fait enlevé, torturé et assassiné des syndicalistes dans plusieurs pays du monde. Peut être pour ça ton titre « La fin de leur monde ». Voici le documentaire consacré à cette affaire (cliquez ICI) et le site (cliquez ICI) où tu trouveras tout sur ces sombres accusations. 

    3. Coca-cola assèche des régions entières du monde et empêche ainsi les populations d’accéder à l’eau potable pour les besoins quotidiens et l’agriculture. Exemple : Le KERALA (Inde) où la population a dû se battre pendant des années pour pouvoir faire fermer l’usine qui l’empêchait d’accéder à l’eau, LEUR EAU ! À noter que dans cette affaire, ce n’est pas COCA-COLA qui a fermé l’usine en voyant la situation mais la justice qui a fait fermer l’usine (Lien 7)

Te voilà donc informé Philippe. Et encore!, je n’ai pas tout mis tu te doutes bien.

Prêteras-tu toujours ton concours à cette publicité après ces informations ? Ohhh, je suppose que oui. Car vois-tu, je te soupçonne de savoir tout ou partie des faits ici énoncés. Et que finalement, le portefeuille et l’orgueil sous-pesés, il t’a semblé préférable de continuer cette (més)aventure mercantile.

Haa, mais oui, tu as annoncé que les profits iraient à des associations caritatives ! Ça change tout ! Et bien non, ça ne change rien, c’est même pire à mes yeux ! Car si l’on peut comprendre qu’un ouvrier fasse chaque jour un compromis avec le grand capital pour pouvoir survivre, toi, qui n’a pas besoin de cela, nous sommes bien d’accord, toi, tu te compromets avec ceux que tu as dénoncés durant toutes ces années juste pour la gloriole. Juste pour pouvoir te pavaner dans cette immeuble honteux qu’est l’institut du monde arabe. Juste pour pouvoir faire « avancer ton art », un art sur lequel tu craches en t’associant avec Jack Lang et Coca-Cola.
Demain est vraiment vraiment loin désormais !

D’ailleurs, petite question, tout ou partie des profits seront reversés ? Y’a pas un petit cachet, un petit droit d’auteur qui va tomber ? Non parce que quand même, au moins que cela te rapporte un petit billet. Tu as vu ce que tu fais ? Tu pouvais pas organiser un concert dont la recette aurait été reversée à ces associations au lieu de te compromettre avec cette société?

Je sais que chez nous à Marseille, « mytho » c’est humiliant. Pire qu’une insulte lancée comme ça, parce que l’on s’est emporté. Je t’accuse d’être un mythomane car cette association, cette COLLABORATION va à l’encontre de tout ce que tu as proclamé, tout ce que tu as défendu ces vingt dernières années. Tu ne te rappelles pas ? Relis « Demain c’est loin », « La fin de leur monde » ou « J’aurais pu croire » (pour n’en citer que quelques unes des plus connues parce que tu as beaucoup écrit sur le sujet). Serais-tu attiré par le côté obscur de la force Chill ? Réveille-toi mon vier !?

Philippe, pardonne la virulence de mes propos mais elle est proportionnelle à la hauteur de ta chute ! Tu étais mon idole comme je l’ai précisé. Tu es devenu en quelques heures le symbole de tout ce que j’exècre. Je préfère encore des rappeurs comme Booba. Ils assument, eux au moins. Toi, tu te compromets pour la beauté du geste. Une roulade à la Zizou’ sur les principes qui ont fait ta réputation de rappeur sage et engagé. Ce sont sur ces principes, ces valeurs que tu as partagés avec nous, tes humbles disciples, sur lesquels tu vomis aujourd’hui.

Pour conclure, car je pourrais t’écrire des heures et ne faire finalement que me répéter (la pédagogie est paraît-il l’art de la répétition), je me suis permis d’apporter une humble correction à ton premier couplet dans « J’aurais pu croire » titre phare de l’album « Ombre est lumière ». Je sais qu’il ne vaut pas le tien rassure toi, mais je pense que tu devrais quand même l’insérer dans ton prochain best-of, car toi qui te veux sincère dans tes textes, là, tu battrais de record de sincérité avec ces 4 vers. Enfin ce n’est que mon avis (Morceau original ICI)

J’aurais pu croire en AKHENATON mais voilà
qu’il se retrouve à faire le tapin pour Coca-Cola
Entreprise criminelle en Asie, en Orient
Son «contrat de conscience » n’était donc que du vent !

Philippe, je t’admirerai toujours. Mais adieu mon (ancien) ami !

Greg Ilan.


Cette publication est une tribune. Elle se veut être le reflet de l’opinion de son auteur, mais chacun peut tirer ses propres conclusions en suivant les liens indiqués.

Publicités