Publié dans Science

Alerte à l’ADN : les scientifiques manipulateurs de gènes saisis de vertige face à leurs propres recherches.

Inquiet des dérives que la manipulation du génome humain pourrait entraîner, un grand groupe, appartenant au monde de la bioscience, demande à ce que soit établi un moratoire interdisant la fécondation à partir de cellules ayant déjà fait l’objet d’expérimentations. Au-delà, c’est toute la question d’un monde régit par l’eugénisme, qui transparaît.

Alerte à l’ADN : les scientifiques manipulateurs de gènes saisis de vertige face à leurs propres recherches
Modifier le « code » d’un individu reste, encore, un tabou que les scientifiques n’osent pas franchir. Crédit Reuters
  • Dans la célèbre revue scientifique Nature, une entreprise spécialisée dans la bioscience appelle à l’interdiction des manipulations sur les cellules humaines reproductrices.
  • Cette technologie qui permet de modifier le génome d’un être humain est désormais facilement accessible pour un faible coût.
  • Modifier le « code » d’un individu reste, encore, un tabou que les scientifiques n’osent pas franchir, mais les barières morales évoluent rapidement avec les années.
  • Le transhumanisme, idéologie selon laquelle l’homme s’améliorera physiquement grâce à la science, est en plein développement, faisant resurgir le spectre d’une société scientiste et eugéniste.

Lire l’article dans son intégralité

Publicités