Publié dans Economie

Un vingtième pays vient de baisser son taux d’intérêt de base… Le monde entier a replongé dans la récession.

A la surprise générale, la banque centrale israélienne vient de décider de baisser ses taux d’intérêt de 0,15% pour les porter à 0,10%. Israël devient ainsi le vingtième pays à baisser son taux d’intérêt de base au titre de l’année 2015. Jamais dans son histoire relativement courte, l’état juif n’a eu un taux de base si faible.

Selon un communiqué de presse de la banque centrale israélienne, cette décision a été motivée par la nécessité de lutter contre la déflation, après la chute des cours du pétrole ainsi que des prix de l’énergie, et l’affaiblissement des cours de l’immobilier qui ont  exercé une pression à la baisse sur l’indice qui a perdu un demi pourcent au cours des 12 derniers mois.

Les autres pays qui ont pris une mesure similaire cette année sont les suivants : l’Ouzbékistan, la Roumanie, la Suisse, l’Inde, l’Égypte, le Pérou, la Turquie, le Canada, la BCE pour les 19 pays de la zone euro, le Pakistan, Singapour, l’Albanie, la Russie, l’Australie, la Chine, le Danemark, la Suède, l’Indonésie et le Botswana.

Pourquoi observe-t-on cette véritable guerre des devises à coups de baisses des taux d’intérêt ? Parce que le monde ne peut plus nier qu’il est retombé dans une récession mondiale, une conclusion à laquelle la banque d’affaires Goldman Sachs est également parvenue la semaine dernière.

Source

Publicités