Publié dans Politique

Léa Salamé est affligeante

Capture

B-Z3UmTIMAANwt0Ce n’est un secret pour personne, j’ai beaucoup de respect pour Christiane Taubira, et la sincérité de ses convictions, malgré notre divergence partisane. Sa liberté de parole, son  intelligence et sa culture forcent mon respect. Sans parler de ses actions politiques, qu’elle a su défendre avec panache…   Aussi, j’ai suivi attentivement son intervention dans ONPC, malgré l’heure tardive et ma fatigue d’hier soir.  Et il faut que je vous dise : j’ai trouvé cette personne que je ne connaissais pas, à laquelle elle a été malheureusement confrontée,  dans l’émission « On n’est pas couché », particulièrement affligeante.  Un ami sur twitter m’a appris qu’elle intervenait sur iTélé et France Inter. Voilà qui me navre encore plus. Voir une telle personne, si manifestement dépourvue de capacités d’analyse, et de culture politique, intervenir non seulement dans cette émission grand public, mais Capture2également dans d’autres émissions radiophoniques à des heures de grande écoute,  voilà qui n’est pas anodin, me semble-t-il. N’est-elle pas en effet en capacité de conditionner la perception populaire ? je pose la question…. Les siennes à l’endroit de Christiane Taubira  étaient si terriblement orientées,  avec des taubiraéléments de langage provenant si visiblement, en droite ligne,  de la théorie fumeuse du grand remplacement, proprement zemmouriens, avec des mots comme  » guerre de civilisation », « tentation communautariste »,  ou  « tourments identitaires », voilà qui m’a proprement scotché sur place…Sans parler de ses questions déplacées  sur la rareté de la ministre de la justice dans les médias, ce qui me semble pourtant être, après mûre réflexion, tout à son honneur. Le fait de ne pas répondre aux sommations des contraintes médiatiques, voilà qui me convient en effet fort bien. Comme je la comprends ! Comme je comprends mieux pourquoi le FN gagne  tant de terrain… médiatique, avec des gens pareils, et une telle vacuité journalistique. Pourtant, j’ai appris en googlisant un peu qu’elle « est la fille de Ghassan Salamé, ancien ministre libanais de la Culture, politologue et professeur à Sciences Po Paris « . Et ben …. C’est pas flagrant ! J’ose espérer que mes enfants me rendront davantage honneur… Mais je ne suis guère inquiet : ça en prend le chemin…

Source

Publicités