Publié dans Politique

Continuons d’assassiner ce qui reste de démocratie à coups de 49-3… #macron

10984618_807721302642395_1300608915005205533_n

Loi Macron: sans majorité libérale Valls passe en force avec l’article 49-3

Que dire qui ne soit vain face à une telle « brutalité », en effet, pour reprendre l’expression du 1er secrétaire du Parti Socialiste, en 2006, qu’était alors François Hollande… Lui qui qualifiait, à juste titre, cette mesure de « déni de démocratie »… C’en est un.  je m’étais élevé du temps de son prédécesseur aux petits pieds contre l’utilisation de cette procédure qui me semble toujours aussi abusive et désastreuse pour le respect à la fois de l’esprit républicain et  de l’idéal démocratique. Et comme je n’ai pas l’indignation hémiplégique… je renouvelle donc mes vœux de total pourrissement de cette caste au pouvoir qui ne défend plus que ses seuls intérêts, comme elle en fait chaque jour plus visiblement la démonstration. La loi Macron est une mauvaise loi, et devant tant d’opposition, y compris de ses alliés d’hier, il convenait de la retirer. Mais Valls a donc choisi la manière forte. Qu’il s’en morde les doigts. Les prochaines élections seront l’occasion de leur faire mordre la poussière. Oui, en France, la gauche existe. Et ce n’est certainement pas eux.

Publicités