Publié dans Santé

Sélénium : complément alimentaire idéal

Posologie

Le corps ne synthétise pas le sélénium. Nous devons donc le trouver dans la nourriture que nous consommons ou, au besoin, prendre des suppléments.

apport

Description du sélénium

Le sélénium est un oligo-élément (c’est-à-dire que l’organisme n’en a besoin qu’en très petites quantités) indispensable à l’organisme humain. Il est présent à l’état de traces dans les aliments.

Comme la plupart des oligo-éléments, le sélénium joue un rôle clé dans l’ensemble de l’organisme. Sur le plan intracellulaire, il a un effet antioxydant, car il permet à l’organisme de produire la glutathion-peroxydase. Cet enzyme travaille de concert avec la vitamine E pour protéger les membranes cellulaires contre l’oxydation provoquée par les radicaux libres. En excès, ces derniers entraînent un vieillissement précoce et contribueraient à l’apparition de certains types de cancers, de maladies cardiovasculaires ainsi qu’à la formation des cataractes. Le sélénium joue également un rôle essentiel dans le fonctionnement du système immunitaire et de la glande thyroïde.

On utilise différentes techniques pour mesurer le taux de sélénium dans l’organisme, notamment l’analyse du sang et des cheveux. Toutefois, dans plusieurs études épidémiologiques, les chercheurs ont plutôt analysé les ongles des sujets, car cette méthode serait plus fiable pour évaluer l’apport en sélénium à long terme.

Sources alimentaires de sélénium

La teneur en sélénium des grains et des légumes dépend directement de la teneur en cet oligo-élément dans les sols où ils sont cultivés. De même, la teneur des aliments de source animale varie selon celle de l’alimentation des animaux.

La championne toutes catégories en matière de sélénium est la noix du Brésil, car une seule noix fournit l’apport quotidien recommandé.

De plus, la noix du Brésil contient une bonne quantité de vitamine E dont l’activité antioxydante s’ajoute à celle du sélénium. Il est recommandé de consommer, de préférence, les noix qui ont conservé leur peau brune, afin de limiter le risque de rancissement associé à leur haute teneur en lipides. Il vaut mieux les écaler soi-même ou les acheter en petites quantités dans un magasin où le roulement des stocks est rapide. On peut les conserver au congélateur.

Les produits animaux et les céréales complètes sont de bonnes sources de sélénium lorsqu’ils sont produits dans des régions dont le sol est riche en ce minéral. Les poissons et les fruits de mer contiennent également de bonnes quantités de sélénium.

alimentsArticle dans son intégralité…

Publicités