Publié dans Economie

La Belgique va rapatrier 200 tonnes d’or stockées en Grande-Bretagne

or

C’est un article de la très sérieuse RTBF qui nous apprend que la Belgique veut également rapatrier son or, vous savez, cette espèce de métal jaune qui comme chacun le sait ne sert strictement à rien.

« La Banque nationale possède 227 tonnes d’or. 27 tonnes se trouvent disséminées entre le Canada, la Suisse et la Belgique. Les 200 tonnes qui restent se trouvent à Londres, dans un endroit vraiment protégé : une salle des coffres située à 20 mètres de profondeur et derrière des murs d’un mètre et demi d’épaisseur. Une seule clef, longue de 7 cm, permet d’ouvrir ce lieu, qui est également protégé par un mot de passe.

La Banque nationale possède 227 tonnes d’or. 27 tonnes se trouvent disséminées entre le Canada, la Suisse et la Belgique. Les 200 tonnes qui restent se trouvent à Londres, dans un endroit vraiment protégé : une salle des coffres située à 20 mètres de profondeur et derrière des murs d’un mètre et demi d’épaisseur. Une seule clef, longue de 7 cm, permet d’ouvrir ce lieu, qui est également protégé par un mot de passe.

L’or belge est stocké avec de l’or provenant de France ou des États-Unis. C’est à la fin des années 30 que notre or a pris ce chemin. Et cela dans la crainte d’une invasion allemande. En outre, la Banque d’Angleterre disposait à l’époque des coffres les plus sûrs au monde.

50 hommes armés

Les temps ont changé. Le coffre anglais est toujours sûr, mais les pays préfèrent avoir l’argent chez eux. En outre, comme le dit Het Nieuwsblad, la location coûte cher : 250 000 euros par an.

Évidemment pour des questions de sécurité, aucune précision sur la date du retour. L’armée y réfléchit depuis des mois. Un bateau avec 50 hommes armés suivis par un hélicoptère s’occupera de l’opération.

Source

Publicités