Publié dans Non classé

Cette plante étonnante est 100 fois plus efficace que la chimiothérapie

racine de pissenlit

Habituellement, lorsqu’on pense à la leucémie, on pense aux médicaments et à la chimiothérapie, que les gens sont triste et qu’ils ont une faible qualité de vie. Mais, vous n’aurez plus à craindre pour la santé de vos proches lorsqu’il s’agira de simplement acheter un peu d’extrait de racine de pissenlit.

Dans une étude récente, l’extrait de racine de pissenlit était cytotoxique pour les trois types de cellules leucémiques humaines testées, tuant jusqu’à 96% des cellules de la LMMC (leucémie myélomonocytaire chronique ) après seulement 48 heures ! Les chercheurs ont préparé l’extrait en utilisant des pissenlits cueillis dans une pâture locale, et ils ont déclaré qu’il avait un grand potentiel comme alternative efficace à la chimiothérapie mortelle.

100 fois plus efficace que la chimiothérapie? La question est, est-ce que ça fonctionne vraiment ?

L’oncologue Caroline Hamm avait une patiente âgée qui souffrait d’une LMMC, une forme de leucémie très agressive. Elle n’a vu aucune amélioration avec la chimiothérapie ; la patiente a commencé à boire du thé aux racines de pissenlits, et elle l’a même partagé avec un autre patient dans la salle d’attente. Le Dr Hamm a constaté que les résultats des deux patients s’amélioraient avec le thé, et les deux ont refusé d’aller plus loin avec la chimiothérapie.

plus efficace que la chimiothérapie

100 fois plus efficace que la chimiothérapie

Le thé de pissenlit agit rapidement sur les cellules cancéreuses, les affectant d’une manière telle qu’elles se désintègrent dans les 48 heures, ce qui permet aux nouvelles cellules saines de se former dans le corps.

Le médecin a contacté le biochimiste Siyaram Pandey de l’Université de Windsor, lui et ses étudiants ont entrepris des recherches. Ils ont rassemblé les cellules sanguines de neuf patients différents, ont fait de l’extrait de racine de pissenlit, et l’ont appliqué aux cellules dans une boite de culture. Dans les 24 heures, on a observé un suicide cellulaire. « Il a tué les cellules de façon très sélective ; il n’a tué que les cellules cancéreuses », a déclaré Pandey. « Les cellules saines n’ont pas été tuées. »

D’autres études ont montré que l’extrait de pissenlit peut avoir un ingrédient potentiellement actif contre le Cancer, le mélanome, le cancer du sein et de la prostate. Ce n’est pas surprenant car l’extrait de racine de pissenlit a été utilisé pendant des siècles comme traitement efficace dans la médecine traditionnelle.

Publicités