Publié dans Politique

Tentative de coup d’état israélien en Argentine… La présidente dissout les services secrets

L‘affaire Charlie a montré comme il était facile de désorienter et de mobiliser CONTRE LEURS PROPRES SENTIMENTS* des foules immenses de Français; dans la foulée -mais probablement le complot avait été bricolé bien à l’avance en Israël- les cerveaux du Mossad ont voulu refaire à Buenos Aires le coup ukrainien (lui-même inspiré du programme contre Bachar al Assad): chasser un gouvernement élu et légitime, sous prétexte d’indignation populaire.

La presse main stream unanime a fait descendre dans la rue des foules agitant des pancartes « Je suis Nisman », le procureur suicidé la semaine dernière; il s’agissait de déboulonner le gouvernement en place, de plus en plus ouvertement en guerre contre le sionisme. Mais la présidente se défend avec talent, et contre-attaque habilement.

La présidente argentine multiplie les actes courageux et audacieux. Ne pas oublier qu’elle a su réconcilier la gauche de toute l’Amérique latine avec le pape (et donc les chrétiens du monde entier), dont chaque allocution en faveur des pauvres est une accusation directe à l’oligarchie mondiale, qui ne s’y trompe pas.

Nouvelle étape dans les attaques frontales de la présidente contre le sionisme qui se croyait en pays conquis: la dissolution des services secrets, après en avoir chassé l’agent Jaime Siusso, patron immédiat du procureur Nisman, qui lui obéissait comme un jeune chiot.

* Les millions de Français qui sont descendus dans la rue le 11 janvier le faisaient pour défendre deux idées: la liberté de la presse, et la nation, leur pays, les plus nobles idéaux qui doivent se combiner dans chaque peuple. Avec la publication du numéro posthume de Charlie, ils découvrent qu’on s’est foutu de leur âme, en les associant à la glorification de la pornogfaphie et de la méchanceté pure (contre une sainte comme soeur Emmanuelle, comme jadis les mêmes agents israéliens avaient voulu ruiner la popularité de l’abbé Pierre, et au milieu d’attaques systématiques à la religion chrétienne) et tout cela pour faire passer un max de lois liberticides. Nul doute que ces millions de Français ont maintenant compris la leçon, et compris qui sont les provocateurs qui manipulent leur gouvernement: Netanyahu paradait, ses agents jubilaient.

Source : Plume Enclume
Publicités