Publié dans Non classé

Des scientifiques réussissent à « décuire » un œuf dur

Des chercheurs de l’Université d’Irvine, en Californie, ont réussi à faire revenir les protéines d’un œuf cuit à leur état initial. Une découverte qui pourrait servir dans la recherche sur le cancer.

Des scientifiques réussissent à "décuire" un œuf dur

La découverte peut faire sourire, mais ses applications médicales sont prometteuses. Les scientifiques de l’Université d’Irvine, en Californie, ont réussi à inverser le processus de cuisson d’un oeuf, en parvenant à le faire passer de l’état solide à son état liquide initial.  « Dans notre étude, nous décrivons un processus qui permet de démêler les protéines enchevêtrées afin qu’elles puissent reprendre leur forme initiale  » explique le chercheur Gregory Weiss, cité par UCI news (en anglais).

Pour parvenir à ce résultat spectaculaire, les chercheurs ont fait cuire un oeuf pendant 20 minutes dans de l’eau à 90 degrés.

Ils ont ensuite utilisé une substance de l’urée, afin de liquéfier la masse solide de l’oeuf. Grâce à un appareil à tourbillons, concçu par une université australienne, les chercheurs ont réussi à cisailler les protéines emmêlées, faisant revenir le blanc d’oeuf à l’état liquide.

Cette découverte pourrait, à terme, avoir des applications concrètes dans le domaine de la biomédecine. Cette technique pourrait permettre de gagner un temps précieux dans le processus de fabrication de médicaments, et ainsi faire chuter le prix de certains traitements contre le cancer.

Source

Publicités