Publié dans Techno

Apple va annoncer la fin d’iTunes

https://images3.persgroep.net/rcs/LBneCRLC4QBtNCdTmoEG_b--xTo/diocontent/56457614/_fitwidth/694/?appId=21791a8992982cd8da851550a453bd7f&quality=0.9

Après dix-huit années d’existence, iTunes, plateforme numérique d’Apple sur laquelle des fichiers de musique et vidéo peuvent être lus et achetés, ne va bientôt plus exister. Apple a pour projet de lancer trois nouvelles applications, selon l’agence de presse américaine Bloomberg.

Une petite révolution se prépare avec la mort de l’une des plus vieilles inventions d’Apple. Devenue progressivement inefficace depuis l’arrivée sur le marché de Spotify, la plateforme iTunes va disparaître. La nouvelle sera officialisée la semaine prochaine lors de la World Developers Conference (WWDC), à San Jose aux États-Unis.

Le service a révolutionné l’industrie de la musique lors de sa création en 2001. Désormais appelé iTunes Store, le logiciel permet d’écouter de la musique et des podcasts, ainsi que de regarder des films et des séries. Apple a pour intention de lancer trois applications bien distinctes pour faciliter les choses. Apple Music, Apple TV et Apple Podcasts verront donc le jour sur les derniers iPhone et iPad et sur les prochains ordinateurs Apple. La date de tous ces changements est encore inconnue.

Publicités
Publié dans Cinéma

L’un des plus doux et joyeux films de Cannes: “La belle époque” de Nicolas Bedos

Victor a soixante ans, une femme qui ne le désire plus et des idées très arrêtées sur la modernité. La Tesla qui roule seule, les plateformes de streaming, très peu pour lui. Il n’y comprend rien et répète que quand même, c’était mieux avant. Avant, quand ses dessins intéressaient encore des gens… Avant, quand sa femme l’aimait… 

Désabusé et seul, Victor décide de tester une expérience d’un nouveau genre qui propose aux gens de revivre l’époque de leur choix. Victor fait un bond dans le passé, 40 ans plus tôt, et, dans les décors de sa jeunesse reconstitués à la perfection et entourés d’acteurs prêts à servir son histoire, il se souvient du jour où il a rencontré le grand amour.

https://images4.persgroep.net/rcs/lrrdfT3RObpbbbzUkbDCdCsd87M/diocontent/148840409/_fitwidth/694/?appId=21791a8992982cd8da851550a453bd7f&quality=0.9

Dans le rôle de Victor, Daniel Auteuil trouve un rôle sensible et juste. La toujours classe Fanny Ardant n’ouvre jamais la bouche pour rien: chacune de ses répliques font mouche, dans la drôlerie comme dans l’émotion. Victor tombe sous le charme de l’actrice censée interpréter son épouse jeune (Doria Tillier) qui, elle-même, tente de se libérer d’une relation compliquée avec Antoine (Guillaume Canet), le metteur en scène de ces petites histoires d’une autre époque. 

“La belle époque” est un film qui fait du bien et qui parlera autant à ceux qui se demandent comment faire durer l’amour et le désir qu’à ceux qui vivent une relation compliquée. Nicolas Bedos parle de l’amour à tous les âges de la vie et il en parle bien. Un peu de patience: le film sort en novembre sur les écrans belges.

https://images1.persgroep.net/rcs/M-ElbKRNqMmQaOO63HbkLqbAYuo/diocontent/148840691/_fitwidth/694/?appId=21791a8992982cd8da851550a453bd7f&quality=0.9

Source

Publié dans Société

L’actrice Anémone est morte

L’interprète de Thérèse dans “Le Père Noël est une ordure” est décédée à l’âge de 68 ans des suites d’une longue maladie.

L’actrice Anémone, célèbre pour ses rôles de Thérèse dans Le Père Noël est une ordure, Nicole dans Pour cent briques t’as plus rien, ou encore d’Adrienne dans Viens chez moi, j’habite chez une copine, César de la meilleure actrice 1988 pour Le Grand Chemin, est décédée ce mardi à l’âge de 68 ans des suites d’une longue maladie.

En 2017, elle nous avait expliqué pourquoi elle avait décidé de prendre sa retraite : « J’ai commencé ce métier il y a cinquante ans. Je suis vieille, j’en ai marre et j’ai désormais de quoi vivre. Si j’avais pu, j’aurais arrêté bien avant. Avec la sortie, en 1982, du Père Noël est une ordure, la notoriété m’est tombée dessus à toute berzingue. Non seulement elle a fait de moi une proie des médias, mais j’avais aussi l’impression d’être un produit commercial, qui appartenait aux firmes. Ça ne m’a pas plu du tout. »

Publié dans Santé

Rappel de fromages après la contamination de 13 enfants

« Treize cas de syndrome hémolytique et urémique (complications rénales) dus à une infection à Escherichia coli de type O26 sont survenus chez des jeunes enfants », depuis le 21 mars, dans plusieurs régions, décrivent les ministères de la Santé et de l’Agriculture dans un communiqué commun. Ces enfants sont âgés « de six mois à quatre ans », a précisé la Direction générale de la santé (DGS), sans donner de précision supplémentaire sur leur état.

LIRE AUSSI : Qui sont ces bactéries résistantes aux antibiotiques ?

Plusieurs « ont consommé des fromages Saint-Félicien et Saint Marcellin avant le début de leurs symptômes », d’après les premiers résultats des investigations visant à identifier la source de contamination à l’origine de ces cas. Parmi ces enfants, « trois auraient un lien possible » avec la consommation de fromages fabriqués par la société Fromagerie Alpine, à Romans-sur-Isère (Drôme).

Les fromages rappelés et fabriqués par cette fromagerie ont été commercialisés dans toute la France, sous diverses marques (Fromagerie Alpine, Carrefour, Reflet de France, Leclerc, Lidl, Auchan, Rochambeau, Prince des bois, Sonnailles et Préalpin). Le rappel concerne tous les lots de l032 à l116. « Les investigations épidémiologiques, microbiologiques et de traçabilité alimentaire se poursuivent pour déterminer la source d’infection des différents cas », précise le communiqué.

LIRE AUSSI : Escherichia Coli (E.coli) : symptômes et transmission

Les autorités sanitaires rappellent aux personnes ayant consommé les produits concernés et présentant « des symptômes de type diarrhées, douleurs abdominales ou vomissements » la nécessité de consulter au plus vite leur médecin traitant en mentionnant cette consommation et le lien possible avec la bactérie Escherichia coli. En l’absence de symptôme dans les 10 jours après la consommation des produits concernés, il est inutile de s’inquiéter et de consulter un médecin.

Les autorités sanitaires rappellent aux personnes ayant consommé les produits concernés et présentant « des symptômes de type diarrhées, douleurs abdominales ou vomissements » la nécessité de consulter au plus vite leur médecin traitant en mentionnant cette consommation et le lien possible avec la bactérie Escherichia coli. En l’absence de symptôme dans les 10 jours après la consommation des produits concernés, il est inutile de s’inquiéter et de consulter un médecin.

Source

Publié dans Politique

La révolte des peuples contre l’horreur mondialiste. Lettre ouverte au président Macron

Monsieur le Président,
Ainsi que vous vous en apercevez un peu plus chaque semaine, le peuple français, la France profonde, le pays réel, rejettent en bloc votre mal-gouvernance. Certes il s’agit en principe des politiques poursuivies par le gouvernement. La constitution est à ce sujet sans équivoque  : le gouvernement fixe la politique de la nation tandis que le président supervise la bonne marche des institutions. Néanmoins, dans les faits, les politiques gouvernementales aujourd’hui ne sont plus que l’interprétation d’une partition écrite sous votre dictée. À ce titre vous incarnez l’État en ce que, capitaine du navire, vous déterminez la direction que doit suivre la nef commune. Un bateau passablement ivre roulant bord sur bord et qu’aujourd’hui beaucoup de Français identifient à l’infortuné Titanic… tant se multiplient les signaux d’alerte d’une plongée verticale dans les abysses. La France n’est-elle pas en passe d’être un État failli  ? Ne serait-ce qu’au vu de son endettement réel  : 2 300 milliards d’€ en 2018 auxquels viennent s’ajouter des engagements hors bilan pour un montant estimé à quelque 4200 milliards d’euros, soit une dette totale dépassant les 6500 milliards d’euros ? Ces chiffres vous les connaissez, M. le président, mieux que quiconque. Et c’est ce pourquoi une majorité encore silencieuse de nos concitoyens vous ont irrévocablement retiré leur confiance. Que n’en tirez-vous pas les conclusions qui s’imposent  : démission du gouvernement et dissolution de l’assemblée nationale…

Suite de la lettre…

Publié dans Société

Assange arrêté, la Russie condamne

Assange arrêté, la Russie condamne

La police britannique a arrêté le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, dans l’ambassade de l’Équateur à Londres, où le lanceur d’alerte australien vivait depuis 2012.

La police britannique a déclaré dans un communiqué jeudi qu’elle avait arrêté Assange après avoir été « invitée à l’ambassade par l’ambassadeur à la suite de l’annulation de l’asile par le gouvernement équatorien ».

Assange a été arrêté à la demande des autorités américaines, a annoncé la police britannique dans un communiqué.

« Je peux confirmer que Julian Assange est maintenant en garde à vue et qu’il fait face à la justice au Royaume-Uni », a déclaré le ministre britannique de l’Intérieur, Sajid Javid, sur son compte Twitter.

Javid devait faire une déclaration au Parlement plus tard dans la journée sur l’arrestation d’Assange, a déclaré le parti d’opposition travailliste sur Twitter.

WikiLeaks a condamné cette mesure, accusant l’Équateur de violer le droit international en retirant l’asile d’Assange.

« L’Équateur a illégalement mis fin à l’asile politique d’Assange, en violation du droit international », a déclaré WikiLeaks sur Twitter.

La Russie condamne l’arrestation d’Assange

Des responsables russes ont dénoncé jeudi l’arrestation du fondateur de Wikileaks, Julian Assange, par le Royaume-Uni, dans l’espoir que les droits du lanceur d’alerte soient respectés.

« Nous espérons certainement que tous ses droits seront respectés », a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, cité par l’agence de presse gouvernementale RIA Novosti.

Par ailleurs, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a condamné cette arrestation en écrivant que « la main de la démocratie serre la gorge de la liberté » sur sa page Facebook.

WikiLeaks avait récemment prévenu qu’Assange risquait d’être bientôt expulsé de l’ambassade.

Assange s’est réfugié à l’ambassade de l’Équateur à Londres en 2012 après avoir fait l’objet d’un mandat d’arrestation à la suite d’allégations d’agression sexuelle et de viol du gouvernement suédois.

Il a nié les allégations et l’enquête a été clôturée l’année dernière.

WikiLeaks a déclaré que le gouvernement américain recherchait l’informaticien australien pour avoir publié des documents classifiés relatifs aux guerres en Irak et en Afghanistan qui avaient été divulgués par la lanceuse d’alerte américaine Chelsea Manning.

Assange est considéré par certains comme un héros pour avoir dénoncé les abus de pouvoir des États-Unis et d’autres pays et pour avoir défendu la liberté d’expression.

Le président de l’Équateur, Lenin Moreno, a déclaré en juillet qu’il envisageait de retirer la protection d’asile d’Assange et de l’expulser de son ambassade au Royaume-Uni.

Sevim Dagdelen, femme politique allemande d’origine turque, a déclaré dans un communiqué que l’annulation de l’asile politique d’Assange par l’Équateur et son arrestation ultérieure par la police britannique étaient « un scandale, une violation du droit international et en même temps une grave atteinte au journalisme indépendant ».

Source

Publié dans économie

En Allemagne, on peut maintenant acheter une voiture chez… Lidl

Une Fiat 500
Guido De Bortoli/Getty Images

La chaîne de magasins discount allemande Lidl propose désormais des locations (crédit-bail, ou leasing) de voitures à prix réduit. Il est ainsi possible de louer une Fiat Cinquecento pendant deux, trois ou quatre ans pour 89 euros par mois. Un millier de voitures seront offertes en leasing jusqu’au mois d’avril.

Lidl a conclu un partenariat avec la plateforme de leasing allemande Vehiculum, spécialisée dans la vente de voitures en ligne. La conclusion d’un contrat ne prend que quinze minutes sur un ordinateur ou un smartphone. Le client peut ensuite récupérer sa voiture chez un concessionnaire automobile à Berlin, Erfurt ou Halle.

Le business model des concessions en passe de devenir obsolète

Avec cette offre, Lidl veut attirer de nouveaux clients, mais aussi s’attaquer aux concessionnaires automobiles, selon Ferdinand Dudenhöffer, professeur de sciences de la circulation à l’Université de Duisburg-Essen, qui y voit « une folie ». En effet, avec de tels prix,  le discounter pourrait pousser les concessionnaires à mettre la clé sous la porte.  La Cinquecento tout compris, c’est à dire offerte avec un bouquet de services comprenant l’assurance, la maintenance et un jeu de pneus hiver ne coûte que 164 euros par mois chez le discounter. « Cela représente moins de 2 000 euros par an et par rapport au coût de possession d’une voiture neuve, c’est pratiquement donné », observe M. Dudenhöffer.

Selon lui, Internet va supplanter le business model de concessions, en érodant progressivement les revenus des concessionnaires automobiles. Ces derniers devront donc imaginer un nouveau business model à moyen terme, s’ils veulent survivre.

La tendance chez les jeunes : utiliser, mais pas posséder

Jusqu’à présent, c’était surtout le monde des affaires qui avait recours au crédit-bail  pour les voitures. En Allemagne, près de 80 % des voitures de société sont louées, alors que pour les particuliers, cette proportion ne dépasse pas 30 %. Mais d’après les experts, cela pourrait changer rapidement, et l’offre de Lidl est tout à fait reprsentative de ce qui pourrait devenir la norme à l’avenir.

Le crédit-bail correspond en effet à une tendance que l’on observe parmi les jeunes. « Ils veulent utiliser, et non pas posséder, et garder les coûts mensuels sous contrôle », explique Lukas Steinhilber, directeur général de la start-up berlinoise Vehiculum. La location leur permet également d’éviter d’importants coûts d’acquisition, pour conserver leur épargne.

Vehiculum a été créée il y a deux ans et a déjà négocié pour près de 300 millions d’euros de crédits-baux sur des voitures. Soixante-dix personnes travaillent actuellement dans l’entreprise.

La diversification tous azimuts des discounters

« Pour les discounters, la diversification vers le leasing automobile est une stratégie visant à renforcer la fidélité de la clientèle grâce à de nouveaux produits », indique Michael Gerling, responsable de l’EHI Retail Institute.

Il explique que le ralentissement de leur croissance pousse le secteur à expérimenter constamment de nouveaux produits. Ces derniers temps, on a ainsi vu fleurir des offres touristiques, mais aussi de la vente de billets ou de contrats de téléphonie mobile dans leurs catalogues. Certaines offres sont même devenues un produit régulier de ces commerçants. « Le contrat de location de la Cinquecento correspond également parfaitement à la stratégie de Lidl, qui souhaite offrir une bonne qualité à bas prix. »

Source

Publié dans Société

Les USA : un État voyou, au service de son économie

Résultat de recherche d'images pour "drapeau usa"

La classe possédante française prend soudainement conscience de l’usage économique que les États-Unis font de leur système judiciaire. Depuis 1993, le secrétariat au Commerce a créé un Trade Promotion Coordinating Committee et un Advocy Center, directement relié aux agences de Renseignement. Plus récemment, le secrétariat à la Justice a interprété les lois de son pays pour étendre son pouvoir à l’étranger et l’exercer avec les autres administrations dans l’intérêt de ses grandes sociétés. De facto, les procès engagés contre des entreprises européennes n’ont aucun rapport avec des délits commis. Ils sont en réalité conçus soit pour les pousser à la faillite, soit pour permettre leur rachat par des sociétés US.

L’article dans son intégralité sur le réseau Voltaire…